Logo St-Cham VTT
  • img_0
  • img_1
  • img_2
  • img_3
  • img_4
  • img_5
  • img_6
img_01 img_12 img_23 img_34 img_45 img_56 img_67
Gallery Slideshow by WOWSlider.com v4.9
bandeau information
remerciements

photo


partenariat probikeshop

L'école des jeunes de St-Cham VTT est de sortie

C'est maintenant une tradition au club. La sortie de la galette la première quinzaine de janvier. Tous les membres du club sont conviés pour une sortie vélo suivi d'un moment agréable de partage autour de la galette des rois.

photo

Les débuts d'années c'est aussi le moment des bonnes résolutions. L'école des jeunes en est la preuve. Une forte participation lors des dernières sorties. La météo clémente de ce mois de janvier motive les troupes!

Résumé en vidéo de la sortie du 23 janvier



St Cham VTT s'affiche sur le magazine Vélo Vert

Surprise sur le nouveau vélo vert. Les couleurs du club apparaissent avec Fleury et Ludo lors du dernier Festival Vélo Vert dans le Vercors en juin dernier lors de notre journée épique sur la mythic rando !


photo

Nos deux compères s'étaient déjà 'illustrés' de face en compagnie du boss sur le site officiel du magazine.

photo


Présentation rapide du club

Le club de «St Cham'VTT» a vu le jour vers le milieu de l'année 2008. Son existence 'officieuse' en tant que groupe de vététistes, remonte à bien plus longtemps en arrière. Ses membres fondateurs, tous passionnés de VTT étaient déjà licenciés au CRSC, le club cycliste 'des routiers' de la ville de St-Chamond depuis de nombreuses années.

Basé à Saint-Chamond au pied du massif du Pilat, nous roulons très souvent dans ce magnifique domaine propice à la pratique de notre sport. Nous sommes aussi régulièrement présents dans les coteaux du Jarez, sur les bords de Loire, la plaine du Forez ou encore dans les Monts du Lyonnais. Durant la saison des manifestations sportives organisées, nous nous déplaçons sur la région Rhône-Alpes. Particulièrement dans les départements de la Loire, du Rhône et de l'Isère, voire même plus loin pour de gros événements tel que le Roc d'azur, la Transvésubienne, la Forestière...

L'une des motivations du club lors de sa création était de promouvoir le vélo à crampons dans la vallée du Gier. De prendre du plaisir à rouler entre potes, rencontrer de nouveaux adeptes et découvrir de nouveaux terrains de jeux.

Pour mieux nous connaitre, nous vous proposons de visiter les différentes rubriques présentes sur ce site. Vous y retrouverez toutes les infos concernant nos activités, le planning de nos sorties, notre forum, les photos & vidéos...

Alors, si vous aussi vous voulez venir faire un bout de chemin avec nous sur les chemins du Pilat. N'hésitez pas à prendre contact avec un responsable, où à cette adresse mail: info@stchamvtt.fr

Une partie des membres du club lors de la scéance photo de présentation de la tenue.

Membres du club St-Cham VTT

Les membres du club présents lors de l'assemblée générale 2014.

Membres du club St-Cham VTT


Notre dernière sortie "Grand format !"

Week-end dans l' Oisans, autour du tour de France.

Par Ulric,

À croire que depuis trois jours je cours après le Tour de France... Deux étapes que je vais le voir, et quand on s'exile à plus de deux-cents kilomètres d'ici, on retombe sur lui ! C'était même pas fait exprès. Ça faisait un bout de temps que Laurent nous parlait du Galibier, du plateau d'Emparis et du tracé de l'ultra-raid de la Meije. Eh bien on y est enfin allés ce week-end, moi, Fleury, Laurent et ses cartes IGN, armés de nos vélos – et aussi de nos couvertures de survie car, en montagne, on sait jamais !>

On avait réservé un gîte dans le petit village de Mizoën, en bordure du Parc des Écrins et à quelques encablures des Deux Alpes, qui d'ailleurs accueillait ce dimanche la célèbre course de descente Mountain of Hell. Pour nous, le programme n'annonçait pas que du dénivelé négatif, mais aussi du positif puisqu'on avait prévus une rando autour du Galibier le 1er jour, et de se faire l'Emparis le 2ème jour. Réveil à 6h00 du mat' mais ce n'était pas bien nécessaire, les touristes hollandais en séjour au gîte se sont chargés de nous réveiller bien avant l'heure.

Départ de Villard d'Arène vers les 8h00, et nous montons par les chemins jusqu'au col du Lautaret, avec quelques heures d'avance sur les coureurs qui y passeront dans la journée.

photo

Puis c'est une montée d'une heure et demi vers le crêt qui domine le col du Galibier, à plus de 2700m d'altitude. Pour terminer, deux cents mètres de portage sur des pentes dénudées et plus que raides, histoire de nous faire bien transpirer avant d'affronter le vent froid qui souffle en rafales là-haut. Mais la vue en vaut vraiment la peine:

photo Photo

Puis on plonge sur l'autre versant pour se mettre à l'abri et trouver un coin tranquille pour manger, sur la berge d'une rivière. La descente qui suit est un régal : un petit single qui s'enfonce dans une vallée à perte de vue. Une petite portion de route puis c'est parti pour la deuxième difficulté de la journée, une piste en lacets interminable suivie d'un sentier pour les marcheurs qui monte, monte, monte tout là-haut au col de la Ponsonnière.

photo

Je suis à la ramasse physiquement, comparé aux deux fusées qui me devancent ; je fais une bonne partie de la montée à côté du vélo, et arrive épuisé au col où je me jette dans l'herbe...

Heureusement une grande descente nous attend. Une descente technique, exigeante, où il faut rester lucide pour ne pas bloquer sa roue avant dans une caillasse et ne pas lâcher le guidon. Mais c'est un vrai régal d'avaler le d- dans ces paysages de fou. Une petite radée nous oblige à nous réfugier dans une cabane abandonnée, mais le beau temps revient vite et on finit la descente. Arrivés en bas, il nous faut remonter au col du Lautaret par le chemin du Roi, une trace minuscule qui se déploie sur les pentes recouvertes de morceaux d'ardoise. Ça glisse, il faut être vigilent mais là encore c'est vraiment chouette. Le chemin passe ensuite en sous-bois et se termine par une descente mémorable en épingles jusqu'à la route du col. Après ça, il nous reste un petit quart d'heure de roulage pour arriver à la voiture.

Y a pas à dire, l'Oisans est beau et exigent, avec son dénivelé très concentré et ses descentes d'enfer. Ça m'a beaucoup rappelé la Transvé. Bravo à Laurent pour nous avoir guidés à travers la montagne, simplement avec une carte et ses souvenirs.

Hélas la météo nous a empêcher de rouler le 2ème jour, le plateau d'Emparis sera pour une autre fois, la descente de Venosc également...


La vidéo sympa de la journée,



Une dernière photo avec notre terrain de jeu en arrière plan.

en rando

Nombre de visites:

compteur gratuit

- Dernière mise à jour du site: le 06/07/16 -


Depuis le début de l'année nous avons déjà fait 7939 km lors de nos sorties club.